Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

  • Français
  • English
  • Nederlands

Une belle promenade...

 

Le Parc Naturel Régional Périgord Limousin a permis la mise en valeur de nombreux sites et curiosités naturelles, et y a à chaque fois « attaché » des chemins de randonnées, tissant ainsi un réseau de plus en plus étendu et de mieux en mieux entretenu… Et au détour de ces chemins de randonnées, il est alors possible de découvrir une construction insolite :

Une belle promenade à faire, au départ du Camping… que nous avons décidé de tester, en famille, un dimanche de mars (d’où la nature qui s’éveille sur les photos).

Pour atteindre le chemin balisé, il suffit de descendre entre les 2 étangs du camping, de contourner celui de pêche jusque la sortie du domaine. Nous nous retrouvons alors sur une route qui mène au village de « Maziéras », et c’est là que nous allons.

De jolies maisons, bien restaurées et le chemin prends sur la droite, par un chemin escarpé jusqu’un des nombreux moulins à eau, très importants par le passé dans nos régions.
Le chemin continue au travers de bois, jusqu’un bâtiment isolé au bord de la route, qui servait au début du siècle dernier, de Gare ! Car si vous avez déjà lu certaines pages de ce site Internet, vous saurez que le Tacot passait par Saint Saud.

D’ailleurs, à partir de ce point, c’est l’ancienne voie du tacot que nous allons suivre.

Vos yeux ne vous joueront pas de mauvais tour, si vous pensez voir un animal exotique courir sur le terrain de la ferme que nous longeons maintenant… Il n’est pas rare de voir s’approcher des Autruches ! il est d’ailleurs possible de s’y rendre pour acheter viande, œuf ou plumes…

Nous traversons maintenant des petits vallons magnifiques, des prairies ou bois… jusqu’à la curiosité appelée « Boviduc ». Il s’agit d’un pont aménagé pour le passage des bovins. Il ne se voit pas depuis le chemin, donc nous avons suivi le petit panneau en bois pour découvrir et emprunter ce passage original.

Après avoir fait boire le chien, nous être reposé un petit peu, nous poursuivons par le chemin du tacot, reconnaissable par le fait qu’il a été taillé dans la roche pour permettre le passage du petit train.

Le chemin monte vers Freisseing, surplombant la rivière « La Malincourie », coulant paisiblement en contrebas… il faut savoir qu’au début du 20ème Siècle, les passagers descendaient alors du train pour l’aider à monter…

Juste après les quelques maisons de Freisseing, tournant à droit par le hameau de Pierre Blanche, nous rattrapons les étangs du Verdoyer, à l’endroit même ou nous avons quitté le camping…
Nous, avec un « vieux » chien et 2 enfants, avons mis un peu plus de 2,5h pour faire les 5km environs, mais ce fut une belle après midi…

 

Notre chaine YouTube

Aimez-nous sur Facebook